juil 01

Votre syndicat Force Ouvrière a été reçu par le Président du Conseil Départemental

Votre Syndicat

FORCE OUVRIERE du Personnel des Services du Département de la Haute-Garonne

a été reçu par le Président du Conseil Départemental

 

nike huarache pas cher cdiscount,nike air huarache vente,nike huarache ete 2016
nike roshe run homme pas cher,nike roshe run homme noir,nike roshe run en promo
nike huarache bebe pas cher,nike huarache bebe garcon,nike huarache pour bebe

mai 05

Le Syndicat écrit au Président du Conseil Départemental


Le syndicat FO Conseil Départemental 31  

ECRIT

au nouveau Président du Conseil

                

 

 

 

Cliquez ici pour lire le pdf

     
 

fév 20

Appel à la grève interprofessionnelle le 9 avril 2015

Appel Greve 9/04/2015 - Photographie : F. Blanc / FO Hebdo

Appel Greve 9/04/2015 - Photographie : F. Blanc / FO Hebdo

FO, la CGT et Solidaires appellent à une journée de grève interprofessionnelle de lutte contre les mesures d’austérité le jeudi 9 avril ont annoncé ces organisations le 17 février, à l’issue d’une rencontre intersyndicale qui a eu lieu à Paris au siège de la Confédération FO.

Par cette action qui doit permettre de « faire converger » les revendications et « exiger du gouvernement et du patronat qu’ils y répondent », il s’agit de « s’engager dans un processus de mobilisation » ont souligné les trois organisations.
Les structures syndicales invitent ainsi « les retraités-es et les chômeurs-ses à se mobiliser et appellent l’ensemble des salariés-es, du public et du privé », à cette journée de grève interprofessionnelle mais aussi à manifester. « Les modalités d’action pour manifester vont se construire d’ici le 9 avril » a précisé pour FO le secrétaire confédéral Pascal Pavageau qui participait avec Michèle Biaggi à cette intersyndicale.
Assistant à la rencontre intersyndicale, la FSU a fait part de son absence de mandat ne lui permettant donc pas pour l’instant de se prononcer sur sa participation éventuelle à la journée d’action. L’organisation donnera sa décision début mars.

jan 10

Nous sommes tous CHARLIE

FORCE OUVRIÈRE dénonce avec force lacte barbare commis dans les locaux de Charlie Hebdo.

Il apporte son soutien et sa solidarité aux proches des victimes et à lensemble de la rédaction de Charlie Hebdo.

FORCE OUVRIÈRE rappelle que la liberté dexpression et la liberté de la presse sont des libertés démocratiques fondamentales.

déc 03

Le jour J c’est demain !

C’est le moment de faire entendre votre voix, votre choix

Pour la défense de vos droits, de votre statut et de votre avenir

Pour le respect des principes de Liberté, d’Egalité et de Fraternité

          Pour l’exercice d’un service public de qualité

 

La veille du scrutin, ce n’est plus  le temps des tracts de dernières minutes, des coups de com’ ou des coups bas.

Pour l’équipe FOCG31, c’est le moment idéal pour transmettre 2 grands MERCI :

- Tout d’abord, à tous les agents du Conseil Général, du SMEA, du Parc Technique, les assistantes Familiales…….
quelques soient les directions ou fonctions, qui nous ont sollicité durant l’année au sujet de ces élections professionnelles (entre autre).
A chaque question posée, nous avons pu mesurer à quel point la vaste majorité des agents avait à cœur de défendre le service public, tout en restant intraitable sur nos acquis sociaux.

Mais le second message véhiculé par vos questions ou vos interrogations, c’était clairement la reconnaissance du syndicat  FOCG31 en tant que partenaire de premier choix dans un contexte si incertain.

Et si le surplus de travail occasionné par les innombrables recherches afin de répondre au mieux à vos attentes a pu occuper notre emploi du
temps, nos soirées et nos week-ends, la certitude de la confiance et du soutien des agents dans nos démarches a été un constant réconfort !

- Le deuxième énorme MERCI est adressé aux candidats, assesseurs et scrutateurs FOCG31, votre implication dans la préparation des élections, votre présence en formation, vos idées et votre volonté de faire avancer le débat ont rendu cette année extrêmement enrichissante.
En cette veille de scrutin, les regards ne sont peut être pas encore braqués sur vous, mais demain n’est pas que l’aboutissement d’un
travail de longue haleine,et une journée à coup sur passionnante, mais bien le commencement d’un nouveau cycle !

Le travail accompli jusqu’à présent méritait un coup de chapeau, et trace la voie à suivre pour les années à venir. 

Votre situation professionnelle doit être défendue et améliorée par une organisation syndicale libre, indépendante, combative et respectée pour ses convictions et ses valeurs humaines.

EXPRIMEZ-VOUS !

VOTEZ FO !

déc 03

Le 4 décembre, la défense du service public passe par FO

Plus de cinq millions d’agents vont voter pour le renouvellement de l’ensemble des instances représentatives des personnels dans toute la fonction publique.
 
Décryptage : Plus de listes FO qu’en 2011
À l’Éducation nationale, FO présente 520 listes dont 29 émanant pour la première fois des personnels de direction.
Aux Finances, il y aura plus de 300 listes FO, tandis que dans la fonction publique hospitalière, avec 1201 listes l’organisation sera présente dans cent établissements de plus qu’en 2011.
Dans la territoriale, FO a aussi déposé davantage de listes et sera en lice dans tous les conseils généraux et régionaux.
Dans le périmètre de la FEETS (Équipement, Environnement), avec 300 listes déposées, FO est présent dans 95 % des scrutins.
Aux Télécoms, avec 11 listes, FO est le seul syndicat à toucher l’ensemble des catégories d’agents.
Les agents (titulaires et contractuels) de la fonction publique (État, territoriale, hospitalière, Poste et Télécoms) voteront le 4 décembre pour renouveler 22 000 instances, dont les comités techniques et les commissions administratives paritaires.
Le scrutin servira aussi à la composition des conseils supérieurs des trois fonctions publiques ainsi qu’à celle du conseil commun.
Pour certains agents qui voteront par voie électronique ou par correspondance, ces élections démarrent en amont de cette date. Le secteur de l’Éducation, par exemple, vote du 27 novembre au 4 décembre.
L’enjeu est majeur car c’est par ces instances que les représentants des syndicats portent les revendications catégorielles (carrières, rémunérations, conditions de travail…).
Plus largement, il en va du devenir du service public républicain.
« La défense des missions publiques, la présence territoriale et opérationnelle du service public, le statut général et l’égalité de droits… Ce sont des positions que FO est bien seule à tenir, en plus des revendications catégorielles et locales que portent les syndicats FO », souligne Pascal Pavageau pour la Confédération. FO, qui a mené trente-sept meetings pour ces élections, rappelle, affiches à l’appui, qu’« il n’y a pas de République sans service public ».

Faire encore mieux qu’en 2011

Ce scrutin de 2014 sera aussi historique car pour la première fois toute la fonction publique s’exprimera dans le cadre des règles de représentativité de la loi de 2010, inspirées des accords de Bercy de 2008 sur le dialogue social.
FO, qui contestait ces accords, imposant des seuils de représentativité aux syndicats, n’en était pas moins sortie victorieuse du scrutin de 2011, décrochant notamment la première position syndicale à l’État.
Pour ces élections, les structures ont tout mis en œuvre pour conforter leurs implantations et la représentativité de l’organisation dans l’ensemble de la fonction publique.
Avec davantage de listes qu’en 2011, FO confirme déjà son ancrage sur le terrain, auprès des agents.

oct 08

ELECTIONS PROFESSIONNELLES 2014

ELECTIONS PROFESSIONNELLES  2014

 

Plus que 55 Jours pour faire entendre vos revendications

Donnez une force à votre voix !  

      Votez  

oct 08

Guide des Primes 2014

Voici le guide des primes 2014 édité par la Gazette pour tous les agents territoriaux.

oct 08

Elections CNRACL

Vous pouvez cliquer sur l’image ci-contre pour voir les revendications FO et aussi voir les candidats FO à la CNRACL

oct 08

Hong Kong : appel à la solidarité internationale

La HKCTU, la confédération syndicale de l’ancienne colonie britannique rétrocédée à la Chine en 1997, lance une pétition :

« Arrêtez la répression du mouvement démocratique à Hong Kong »

http://force-ouvriere.us6.list-manage.com/track/click?u=fc21007a48f4d7ba23a7bf0b1&id=be650722c8&e=214d40aeab

Le 29 septembre, des travailleurs de Hong Kong de nombreux secteurs ont répondu à l’appel à la grève de la centrale syndicale HKCTU pour soutenir la réforme démocratique, alors que les forces de sécurité continuaient de réprimer violemment les manifestations pacifiques organisées par les étudiants.

Les étudiants en grève sont largement soutenus par le syndicat des enseignants de Hong Kong. Quelque 500 universitaires ont signé une déclaration de soutien.

Sharan Burrow, la Secrétaire générale de la CSI (Confédération syndicale internationale), a déclaré : « Le projet de la Chine de permettre à quelques milliardaires de choisir qui va gouverner Hong Kong est contraire à la démocratie et aux engagements pris par la Chine en 1997 pour l’avenir de Hong Kong.

Ce projet renforcera un système féodal corrompu dans lequel les oligarques détiennent le pouvoir absolu, tandis que les travailleurs sont pris en étau entre le coût de la vie extrêmement élevé et la cupidité éhontée d’une petite élite omnipotente.

Nous appelons les autorités chinoises à ouvrir la discussion avec les citoyens de Hong Kong sur le respect du droit démocratique des habitants à décider des personnes qui peuvent se présenter aux élections. »

Plusieurs dizaines de personnes ont été blessées et autour de quatre-vingts ont été arrêtées lorsque la police est intervenue dans des sit-in pacifiques, armée de matraques et de gaz lacrymogènes. Des dizaines de milliers de citoyens ont rejoint les manifestations pendant le week-end dernier.

Les manifestants appellent à la démission du chef de l’exécutif de Hong Kong, Leung Chun-ying, et demandent au Conseil législatif de rejeter le projet annoncé par les autorités de Beijing, le 31 août, de n’accepter que des candidats « approuvés » pour se présenter aux hautes fonctions.

« La CSI soutient pleinement le mouvement syndical de Hong Kong qui demande de la démocratie et de la justice sociale, et fera tout ce qui est en son pouvoir pour défendre cette cause légitime », ajoute Sharan Burrow.

 

Articles plus anciens «